L.M.Production © 2018

   119 Pointe aux Pins, St-Fulgence, Québec, Canada G0V 1S0  

   Fixe: 418-674-1344   Mobile: 418-557-0467 Email: gitedelartisan@gmail.com

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer


                        23 juin 2012 | Nicole Pons | Voyage


Saguenay—Lac-Saint-Jean - Le gîte de l’artisan - St-Fulgence


À peine passée la porte d’entrée, les petits chaussons de laine tricotés maison nous sont tendus par Linda avec un beau sourire.  Nos pieds bien à l’aise, nous voilà dans l’ambiance rustique d’un nid douillet qui chante une ode au bois, du plancher aux poutres du plafond, des meubles aux murs.  Déjà, en découvrant la maison en retrait de la route du cap Jaseux, dans la grande municipalité de Saint-Fulgence sur la rive nord du fjord du Saguenay, l’endroit avait un air de petit paradis.

Un vaste chalet blond doré en pièces sur pièces de cèdre à sections carrées, planté sur la colline, à l’orée d’une forêt d’érables rouges, de sapins baumiers, de pins et de bouleaux, loin  de la pollution et de l’agitation.  C’est ici qu’il y a 36 ans Pierre Cubaynes, alors charpentier-menuisier, construisit de ses mains la bâtisse avec des arbres qu’il avait lui-même coupés.

Mais il en fallait plus à cet amoureux fou du bois.  En 2004, il agrandit le chalet puis, après un accident, décide de développer ses talents d’artisan.  Il sculptera chaque coin et recoin puis créera les meubles et de nombreux objets.

Un décor tout droit sorti de son imagination, des armoires et des placards aux portes sculptées dans la plus pure tradition des meubles d’art du Queyras (une région des Alpes françaises où depuis toujours les ébénistes ont sculpté les meubles) à la rampe d’escalier tordue en loupe d’épinette, en passant par une surprenante soupière, une table en marqueterie et une non moins étonnante table de salon dont le plateau se déploie pour nous permettre, bien enfoncés dans un canapé moelleux, d’attraper notre verre sans le moindre effort!

Nous y passerons des heures à refaire le monde avec Pierre et sa conjointe, Linda Fortin.  Ma foi, comme on se sent fort bien ici, on en deviendrait vite paresseux!  Au matin, pour nous donner des forces avant de partir, Pierre s’active dans la grande cuisine devant ses crêpières.  En chef d’orchestre, il nous prépare un déjeuner digne d’un festin, où tout est fait maison.

Nicole Pons



                              (Chicoutimi) 27 juin 2013  


 La réputation de la beauté du fjord du Saguenay dépasse largement les frontières régionales et provinciales. Au point où la revue National Geographic le classe parmi les 16 endroits à visiter dans le monde.

Le journaliste Andrew Evans, dans le volet Digital Nomad de la prestigieuse revue, rédige la liste de ses lieux préférés à visiter. Et comme la période estivale se prête bien à des vacances loin de la maison, le reporter en identifie quatre aux États-Unis et deux au Canada. Il s'arrête aussi aux Bermudes, en Polynésie française, en France, en Ukraine, au Japon, en Tanzanie, au Danemark, en Slovénie et au pays de Galles, en Grande-Bretagne.

« Ce n'est pas un secret que j'adore le Québec, particulièrement les régions boisées sauvages autour du fjord du Saguenay. Je me remémore des souvenirs d'été lorsque j'escaladais certaines pentes escarpées, tout en regardant les bébés bélugas jaillir du fjord.

« On peut aussi faire du kayak incroyable, voir des secteurs sauvages et avoir du plaisir dans la culture francophone, sans oublier la glorieuse cuisine locale. Tout ça en fait un endroit où on ne peut pas rater ses vacances », explique Andrew Evans.

En plus du fjord du Saguenay, le journaliste identifie le parc national des Badlands, dans le Dakota du Sud, Seneca Creek, en Virginie, la plage Rehoboth, au Delaware et la Sleeping Bear Dunes, au Michigan, comme des lieux intéressants aux États-Unis.